Les assurances

Conseille en assurances

Télécharger la fiche filière des assurances

Le métier de conseiller en assurance - Télécharger le fiche

Ce métier exige une présentation soignée et irréprochable. Il nécessite d’avoir le sens de l’organisation et de la rigueur, d’être capable d’autonomie et de prise d’initiative. Une bonne aptitude à communiquer et une capacité à négocier sont également indispensables. Enfin, ce métier demande des qualités d’analyses et de rédaction.

Le conseiller en assurance vend des produits d’assurance. Ceux-ci sont nombreux et s’en créent régulièrement de nouveaux, à charge pour lui de trouver les différents types de clientèle, tant des particuliers que des entreprises, qui pourront être intéressés. Avant même de songer à vendre un produit, pour mener à bien une négociation, il faut avoir pressenti les besoins de son interlocuteur car sur un contrat type viennent se greffer toutes les formules possibles et imaginables.


Le diplôme : BTS Assurances

« Sédentaire » ou « nomade », le conseiller en assurances est un homme ou une femme de contact. En effet, son métier nécessite un sens aigu du relationnel et un goût avéré pour le conseil. Mais sans une ténacité démontrée tous les jours sur le terrain, les résultats ne sont pas au rendez-vous !

Le conseiller en assurances vend des produits d’assurance à des particuliers et des professionnels. L’organisation de son travail dépend de la société qui l’emploie.

Le « nomade »appartient à une petite équipe dirigée par un inspecteur. Il démarche sa clientèle sur un territoire géographique donné. Pour cela, il a recours à des méthodes variées telles que le porte- à-porte, les réunions d’information dans les comités d’entreprise ou encore l’envoi de mailings personnalisés.

Le « sédentaire », quant à lui, reçoit ses clients sur rendez-vous dans un bureau d’accueil. Appelé aussi « producteur », il est également chargé d’opérations administratives telles que l’émission de contrats ou l’indemnisation en cas de sinistre. Enfin, le télévendeur vend ses contrats par téléphone dans le cadre d’une relation à distance avec le client ou le prospect.

Dans tous les cas de figure, le conseiller sait parfaitement évaluer les besoins de ses interlocuteurs pour leur proposer les produits et services les plus adaptés de sa gamme. C’est ainsi qu’il tisse au fil du temps une relation de confiance avec ses clients.

FSE-NA

© Chambre de métiers et de l'artisanat des Deux-Sèvres 2020